UNE BREDOUILLE « ENCHANTEE »

Oui, le titre de ce récit peut vous paraître paradoxal….mais c’est ce que j’ai ressenti à la fin de cette sortie en Haute-Loire ce samedi 5 avril.
Bien loin de mes torrents savoyards, j’ai profité d’une visite en famille pour arpenter avec un cousin ce fameux cours d’eau qu’est l’Allier.
Le premier ressenti que j’ai eu était un dépaysement total. Du relief il y en a mais beaucoup plus doux que ce que j’ai l’habitude de voir.

Image

Une rivière bien large avec de grandes et superbes zones de calmes interrompus par de petits mais tout aussi larges rapides.
Dépaysement ne veux pas dire déception. Quelles images magnifiques défilaient devant mes yeux ! Un calme et une sérénité (qui sur ce point ressemble a « mes » torrents ), des rayons de soleil d’un ciel hésitant entre ombre et lumière lançant le spectacle de centaines d’insectes qui volaient en surface et dont certains avaient la malchance de tomber… pour le grand plaisir des poissons à la vue des gobages et des sauts de nos partenaires de jeu.

Image

Il y avait aussi un brin de mystère porté sur les beaux poissons cachés dans les zones profondes de l’Allier …peut-être aurais-je la chance de piquer une belle fario ou même un saumon, qui sait ?
Et bien que ‘né ni’…rien pas vu l’écaille d’un poisson à part quelques petites touches sans conséquence.

Image

Voila, peut être et sûrement par manque d’expérience sur ce type de cours d’eau, ce fût une douille monumentale ! Pourtant le poisson était bien là, je l’ai vu me narguer près de la rive en face…mais l’enchantement de ces lumières et de ces images me font oublier le manque d’efficacité et surtout me font réaliser quelle chance j’avais de connaitre des moments pareils avec l’envie de les faire partager.

Publicités

3 commentaires sur “UNE BREDOUILLE « ENCHANTEE »

  1. Bonjour,
    je pêche aussi cette magnifique rivière mais un peu plus en amont. Les parcours y sont encore plus sauvages et difficile d’accès. Les truites aussi sont difficiles … mais quels décors!
    Samedi 12 avril, début de la patraque … quelques truites (dont une assez jolie de 40 cm et un ombre bien sûr relâché délicatement).
    Je ferais un petit topo pour que pierre le passe sur le site. C’est vraiment un endroit sauvage et préservé, surtout entre Alleyras, Châpeauroux et ST Etienne du Vigan.
    Si un jour vous souhaitez faire une sortie, n’hésitez pas, ce sera un plaisir.
    Cordialement
    Jérôme

    1. merci beaucoup pour cette proposition . je ne viens pas souvent par là mais je vous contacterai la prochaine fois, j’espère y retourné avant la fermeture.

      Cordialement,

      Pascal

  2. Bonjour a vous , quel plaisir de lire des gens qui prennent des valises !!!!! Cela me reconforte et la je me dis que je ne suis pas le seul !!!!! Par contre la beauté du site vaut une très belle journée de pêche et même sans poissons !!! Une fois de plus le poisson est la cerise sur le gateau . !!!! A Bientøt en espérant un de ces quatre pêcher ta riviére Jérome . Richard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s