LES PYRENEES – PECHE APRES LES CRUES

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

st1\:*{behavior:url(#ieooui) }

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

                   Texte et photos de Monsieur SALVALAIO Robert

 Bonjour, j’habite en vallée d’AURE, proche d’ARREAU dans les Pyrénées (65) et je voudrais vous faire part de quelques observations suite au cataclysme qui a frappé notre région les 18 et 19 juin. Les dégâts matériels sont énormes, les vallées d’AURE et du LOURON, ont été épargnées en comparaison des dégâts observés à BAREGES, CAUTERETS, ST BEAT, etc….. Égoïstement je ne m’attacherai qu’aux problèmes que ces dégâts ont causés à nos rivières et ruisseaux. Il est à constater que les dégâts les plus importants sont le fait des ruisseaux. Est-il utile que les pêcheurs participent à la polémique MAIRIE/DREAL?

Image

Au plus fort de la crue, au bord de l’eau, les questions tournaient autour du devenir du poisson dans la rivière avec fort courant, destruction de berges, la boue, etc… Après la pluie le beau temps et vers le premier juillet nous avons pu nous approcher de ces cours d’eau pour essayer de pêcher. Il est difficile d’imaginer les millions de m3 de terre, pierres déplacées par les flots, une passerelle 2,50 m au dessus du lit de la rivière est fortement endommagée…. mais un avantage, les déchets laissés par des « cons-pêcheurs » ont été balayés. Première journée de pêche, sur un secteur épargné, eau légèrement forte, truites actives, mordeuses et bagarreuses, j’ai aperçu quelques spécimens à l’abri dans les calmes qui semblaient blessés mais nageaient correctement et ont fui au bruit. Deuxième jour, parcours complètement dévasté, pont emporté, changement du lit de la rivière, curieux de constater qu’elle a repris son lit initial d’où elle avait été délogée par l’homme 15 ans passés, il y avait même un bulldozer au milieu de l’eau et je confirme il ne sait pas nager.

Image

Eaux fortes, j’ai pris du poisson même dans le nouveau lit de la rivière. Troisième jour, sur un secteur indemne, eaux toujours fortes, bonne activité des truites, beaucoup d’insectes morts sur les pierres après éclosion nocturne. Petite expérience, mais après la désolation de la crue je voulais vérifier si oui ou non il restait du poisson, égoïste. Je remercie le testeur de la canne DRIVA pour ces excellents conseils, ils seront utiles pour toute cette saison, avec la même canne je suis moins performant!! Dommage pour les championnats de France de pêche qui devaient se dérouler dans nos vallées les 22 et 23 juin; report l’année prochaine sans doute. Je souhaite à tous un bon été et de belles sorties de pêche entre copains.

Publicités

2 commentaires sur “LES PYRENEES – PECHE APRES LES CRUES

  1. ..bonjour Monsieur Salvalaio,
    je suis particulièrement content de vous lire,car bien que étranger je réside aussi une partie de l’année à Arreau.
    Vu la gravité du désastre,je ne suis pas retourné dans le 65 comme prévu début juillet.
    J’ai même parlé de vendre et de changer de région,mais mon épouse est très attachée à Arreau.
    J’ai depuis trois années de grandes difficultés à pêcher la Neste d’Aure,pourtant c’est une magnifique rivière qui coule à 40 mètres de ou nous habitons.
    Je vais quand même rentrer pour 6 semaines à partir du 4 août,et faire encore un essais avant de me décider.
    Si,des activités de nettoyages sont prévues,je suis partant bien sur.
    Néanmoins ,je vous remercie chaleureusement d’avoir par ce message,su me faire parvenir des nouvelles de cette belle vallée.
    Peut être un jour au bord de l’eau.
    Cordialement,Robert

    1. Bonjour,
      merci, vous pouvez venir confiant le 04 août, la rivière sera propre, la crue a eu un avantage! c’est de bien nettoyer le lit de la rivière, fini les pierres qui glissent. Je pense que le lit ainsi nettoyé permettra de belles éclosions et un lieu propice au renouvellement de l’espèce cet automne.
      Pour l’instant les eaux sont toujours fortes, il suffit de bien s’appliquer.
      Cordialement et à bientôt au bord de l’eau.
      Robert

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s