VOYAGE PÊCHE A L’ETRANGER – 2° Partie

Ce matin lever à 8 heures
Préparation des petits déjeuners. Je me souvenais d’un voyage au Canada où, avant le
départ pour le ski , on mangeait des petites crêpes : les pancakes accompagnées de
sirop d’érable. C’était très bon et très énergétique .
La pâte a été préparée hier soir, elle a reposée toute la nuit. J’utilise la même quantité de
pâte de façon à les faire bien ronds et de taille identique (j’en connais quelques uns qui
vont sourire n’est ce pas Patrice ). La « ration  » est de 2 à 3 pancakes ou plus pour chacun.
Pendant ce temps les copains ont déposé sur la table : tartines, confitures, boissons,
café, thé ….Petit déjeuner 3 étoiles.
9 heures
On se prépare pour le départ. Wader, chaussures, gilet, remettre des vers dans le sac
d’appâts, plus une boite de réserve,vérifier que l’on a assez de plombs, d’hameçons
enfin toutes les choses habituelles que l’on fait chaque matin avant le départ pour la
pêche.
Ce matin destination la « grande » rivière. Nous la remontons un moment puis on prend un
petit chemin qui conduit à un pont.

Image

La voiture garée dans une petite clairière, au milieu des sapins, nous allons tous sur lepont pour voir la rivière .
Les piles du pont génèrent plusieurs courants facilement accessibles depuis le bord ou
en rentrant dans l’eau .En amont la rivière très large a formé plusieurs bras, entre les bras
2 ilots. Le paysage est majestueux, imposant.

Image

Avec Pierre (le Tarnais), nous décidons d’ aller pêcher les bras.
On chemine en empruntant un sentier créé par le passage des animaux. Ici il y a
beaucoup d’élans, de nombreuses crottes attestent de leur passage.
Le sol est recouvert de mousses, lichens, de petites myrtilles.

Image

Dés que l’on quitte le cheminement on s’enfonce dedans. C’est souple. La marche est aisée.
Pierre s’arrête au premier bras .Je le traverse pour rejoindre le deuxième ilot et aller
pêcher le bras suivant. Nous avons convenu de nous retrouver à la confluence des 2
bras.
Le deuxième bras est devant moi. J’ai juste un coup le long de la bordure. Je
vais le pêcher en premier ensuite en remontant ce coup je traverserais, là où c’est le
moins profond, pour aller pêcher la bordure de l’autre ilot.en restant au milieu du courant.

Image

Le courant est puissant, je pêche la bordure du courant à la limite du profond en
descendant lentement. Les truites sont là. Je prends quelques beaux poissons qui se
défendent bien dans ces eaux oxygénées.En particulier une assez grosse ,après 2
lancers difficiles et 2 touches, au 3 eme passage.Je suis content.

Image

13 heures
Je viens d’arriver à la confluence des 2 bras.J’ai mis plus de temps que ce que j’avais
prévu. La descente tout le long était magnifique, il y avait beaucoup à pêcher.
Pierre nest plus là.Je me dépêche de rentrer en longeant le cours principal de la
rivière. Je ne l’avais pas vu aussi bien , à l’aller, depuis le bois .C’est joli partout. Je résiste à
l’envie de lancer ma ligne….
Quant j’arrive, assiettes, verres, couverts et provisions sont disposés sur la table au
milieu de la clairière. Les copains attablés m’attendent avec le sourire. Je me fais
charrier, je m’y attendais!!! On mange avec appétit tout en racontant ses « exploits » de la
matinée.
Retour au bord de l’eau. La réverbération est très forte en ce milieu d’aprèsmidi.
La rivière est très large, la bordure d’en face ne fait pas écran et le fil fluo est difficile
à distinguer, avec les reflets à la surface de l’eau .En fin de dérive je baisse la canne
sans trop savoir ou je suis .

Image

Je me plante à plusieurs reprises. Pour l’éviter je donne moins de profondeur. Je sens que je pêche mal, je m’énerve, j’ai des difficultés à rester concentrer. Je décide de faire une pause et de regarder les autres pêcher .
17 heures
Il reste encore beaucoup de temps avant le retour au chalet. Je suis avec Pierre S nous
décidons d’aller voir une autre rivière pas très loin de l’endroit ou nous sommes.
Elle coule entre plusieurs lacs son débit doit être régulier et elle doit être poissonneuse.
Une demi heure de route et nous sommes arrivés. Arrét au premier pont, on monte les
lignes et on s’approche de l’eau. Le moment où l’on va découvrir ce que recèle cette
rivière inconnue est très excitant.
Deux coup de ligne plus tard et deux truites prises on se regarde! et si on était dans une
réserve, mais ce n’était pas le cas.Nous faisons marche arrière et décidons de changer d’endroit.
On gare la voiture au bord de la route,e n bordure de la forêt, la rivière est en contrebas.On entends le bruit du courant. Pour y aller il faut monter une butte puis redescendre à travers bois.

Image

Les rayons du soleil pénètrent les branches des arbres.
Arrivés au sommet on la voit elle en dessous de nous.

Image

La rivière est rapide dans le déversoir du lac puis elle se calme lorsque la profondeur augmente.
Nous décidons de pêcher la zone en aval du déversoir. Entre le courant principal et la
bordure je fais une dérive et touche un poisson qui tient bien le fond. Je couche la
canne et descend en utilisant le courant pour amener le poisson vers ma bordure.

Image

C’est un gros ombre qui se bat jusqu’à l’extrême limite de ses forces. Je le récupère
délicatement sur le bord. Je décroche l’hameçon fais une ou 2 photos et le relâche après l’avoir longuement oxygéné. Nous enchainons quelques belles prises..

Image

Cette rivière est prometteuse, au niveau de toutes celles que nous avons pêchées
depuis le début de notre séjour.
20 heures
Déjà. Nous repartons. Ce soir c’est l’avant dernier repas au chalet avant le retour. Un
menu d’exemption est prévu .
à suivre….Image

Publicités

6 commentaires sur “VOYAGE PÊCHE A L’ETRANGER – 2° Partie

  1. les pancakes, une préparation au millième de gramme et un résultat toujours parfait et cette odeur qui te réveil.
    vivement qu’on se retrouve la bas cette année.

  2. Bonjour Patrick
    Absolument d’accord avec toi,que de bon souvenirs.Je t’envoi sur ton mail une photo,d’un autre pont,qui te rappellera ce samedi ou nous avons péché cette rivière.Rivière qui n’avait pas du être pêché souvent.Nous étions seuls au monde avec les truites.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s